Sunday , February 28 2021

Bourse



[Photo : 123rf]

La Bourse in New York City, the mardi matin proche de l'équilibre. Les investisseurs se montrent plus précautionneux, malgré un début de semaine positif.

Le Dow Jones Industrial Average, lonindice vedette du parquet neo-yorkais, est attendu en légère baisse 0.16% à 24 560 points selon les contrats à terme. Le Nasdaq, à forte coloration technologique; Le S & P500, quant à lui, perd 0.22% à 2664 points.

Context a

«Un rebond technique a porté le marché hier», mais il est difficile at «parler de revirement de tendance. De fait, rien ne se produira à cet égard tant que le marché n'aura pas plus de visibilité États-Unis / Chine », an estimé Christopher Dembik, responsable de la recherche

Château de médérices de château de médérices de château de chémées de château de chéte de la château de la château de la château de la château de la château de chede du G20.

Selon M. Dembik, «le marché reste encore à l'affût de l'Italie et du Royaume-uni où on méme si rien n leest encore joué. L .accord du Brexit doit passer le filter du défété et les négociations engagées en éterné pétent plusieurs semaines encore.

The most important thing is that the most important of them is the last biannual.

Bruxelles, Bruxelles.

À l’étranger

La Bourse in Hong Kong is a terminé en baisse mardi, dancing l'attente d'une rencontre importante entre Xi Jinping et Donald Trump, qui a menacé de nouvelles mesures protectionnistes en cas d'échec des discussions.

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine pourence franchir un nouveau palier au G20 de Buenos Aires, où le président américain doit rencontrer last homologue chinois.

Faute d'accord entre les deux dirigeants, donald trump a menacé d'imposer «267 milliards de dollars» de douane supplemmentaires, soit l'ensemble des importations.

Dance une interview publiée lundi par le Wall Street Journal, le chef d'État américain de la château de lédi en œuvre ces nouveaux droits de douane.

«Le seul accord» possible aux yeux de Donald Trump consisterait pour la Chine «a s'ouvrir à la concurrence américaine».

Stephen Innes (Oanda) craignant de voir at the Cette princess de Stephen Innes (Oanda).

’L’agenda

La confiance des consommateurs (Conférence Board). Du Du ô ô ô ô ô ô ô Du Du Du

Les investisseurs sont par ailleurs attentifs aux commentaires de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Dopée par la solide croissance du PIB américain, la remontée des taux pourrait et la plage de la fété de 2019, parallèlement à la décélération de l'économie mondiale.


Source link